The Long Riders' Guild

International Collection of Equestrian Travel Articles

This is the first collection of articles to offer interviews with the world's important equestrian explorers, information regarding expeditions around the world and never-before-seen extracts from the Encyclopaedia of Equestrian Exploration. The articles were written by Basha O'Reilly, the international correspondent for Europe's leading equestrian travel magazine, Randonner à Cheval. Click on cover images to read her articles in French, or on one of the links below to read them in English.  The French PDF files are quite large because of the magnificent images, so please be patient! Use your back button to return to this page.

Ici la première collection qui offre des interviews avec les explorateurs équestres importants du monde et des extraits jamais vus de l'Encyclopaedia of Equestrian Exploration, écrit par CuChullaine O'Reilly, qui apparaîtrait bientôt.  Ces articles étaient écrits par Basha O'Reilly, qui était correspondante internationale pour le plus éminent magazine en Europe au sujet de voyages équestres, Randonner à Cheval.  C'est la première collection de son genre.  Cliquez sur les images de couverture pour lire ces articles en français, ou sur les liens en bas pour les lire en anglais. Soyez patient, s'il vous plait - ces dossiers PDF avec ses images magnifiques sont plutôt grands! Utilisez le bouton de retour pour revenir à cette page.

Couverture Article Expédition
 

Edition 62

Mars-Avril 2015

 

 

 

 

Ferrer votre cheval

La tradition de garder les sabots des chevaux n'a pas simultanément provenu parallèlement à l’équitation. En fait des protecteurs des sabots ne sont pas devenus indispensables jusqu'au temps que pistes asphaltées et routes dur ont provoquaient fréquemment l’endommagement des sabots des animaux. Ainsi, il a été l'avènement de terrain artificiel, tels que pavés et de gravier, qui ont aidé à stimuler au début l'homme rechercher les premières tentatives de ferrer les chevaux, mais ils n'étaient pas pratiquées depuis de nombreux siècles qu'après le cheval lui-même était en utilisation générale.  Lire la suite....

 

 

Kohei Yamakawa est un étudiant vétérinaire de 23 ans qui est monté en selle le 30 Aout 2014.  Son but est de voyager 3.000 km. entre Wakkanai au nord jusqu’à l’Ile d’Okonawa au plein sud. Lire la suite....

Kohei Yamakawa, a 23-year-old veterinarian student, swung into the saddle on August 30th, 2014. His goal is to ride 3,000 kilometres from Wakkanai in the northern end of the country to Okinawa Island in the far south. Read more....

 

Edition 61

Janvier-Fevrier 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Riding to the top of the world

 

Many people travel on horseback. They have ridden on every continent including Antarctica. But one journey stands alone because of its incredible historical significance; the ride that took Russian Long Rider Vladimir Fissenko from the bottom of the world, Patagonia, to the top of the world, Alaska.  Read more....

 

Voyage au Sommet du Monde

Beaucoup de gens voyagent à cheval. Ils ont voyagé  sur tous les continents y compris l'Antarctique. Mais un voyage est unique en raison de son incroyable importance historique; le trajet qu'a pris Long Rider russe Vladimir Fissenko du bas du monde, en Patagonie, au sommet du monde, en Alaska.

Le voyage a commencé à Ushuaia, Argentine et a conclu à la baie Prudhoe, en Alaska, a couvert 30.000 kilomètres (19 000 miles) et a pris cinq ans à terminer. Il n'est pas seulement le kilométrage qui rend le voyage de Vladimir unique. En plus de tous ses autres aventures, y compris presque être tué par les Indiens, Vladimir voyageait à travers la terrible Darien Gap jungle qui sépare la Colombie et le Panama. Cette jungle est considéré comme tellement dangereuse que le Long Rider Suisse Aimé Tschiffely à évité de le faire en 1926 et le Français Long Rider Jean François Ballereau allait également autour d'elle en 1987. 

Michael Pugh has just completed an equestrian journey between Moscow and Romania.

Michael lived in Moscow for six years as a lawyer.  When he returned to England in June 2014, since his work life in Russia had been very intense, he wanted to make the most of the occasion by making a relaxing journey, without hurrying and to see the countries over which he had flown many times to understand how the people there lived and what secrets were hidden in the fields.

Michal Pugh vient de terminer un voyage à cheval entre Moscou et la Romanie.

Michael à vécu a Moscou pendant six ans comme conseilleur juridique.   Quand il retournait en Angleterre en juin 2014, puisque sa vie de travail était très chargé en Russie, il voulait profiter de l’occasion de faire un périple détendu, sans se presser et de voir les terres sur lesquels il avait voyagé par avion plusieurs fois pour comprendre comme vivaient les gens là bas et quels secrets se cachaient dans les champs.

Edition 60

Novembre-Decembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The key to equestrian travel, the Pack Horse

After having completed his incredible 18,000 mile solo equestrian journey around the entire perimeter of the Australian continent, Long Rider Steve Nott made this apt observation about one of the most commonly misunderstood aspects of equestrian travel, the necessity of using a pack horse.

“Hollywood would have us believe the erstwhile western hero can travel for weeks on end, all the while covering hundreds of miles with just his saddle bags and a blanket. All too often when night arrives the cinematic rider has mysteriously produced a coffee pot, frying pan and enough food to fabricate a hearty evening meal. In fact even a brief list of camp necessities, let alone the food, soon makes it apparent one needs a pack horse and pack saddle,” Nott warned other travellers.

Le Clé du Voyage Equestre: le cheval de bât

Dans l’édition 59, j'ai avisé la difficulté de trouver un bon "cheval de route".  Trouver un bon cheval de bât est encore plus difficile !

Après avoir terminé son incroyable voyage équestre d’environ 29.000 kilomètres autour du périmètre du continent australien, Long Rider Steve Nott fait cette observation pertinente à propos de l'un des plus couramment incompris d’un aspect de voyage équestre, la nécessité de l'aide d'un cheval de bât.

"Hollywood voudrait nous le faire croire les anciens héros de l'ouest peuvent voyager pendant des semaines, tout en couvrant des centaines de kilomètres avec juste ses sacoches et une couverture. Trop souvent quand la nuit arrive, le cavalier cinématique a mystérieusement produit une cafetière, une poêle et assez de nourriture pour fabriquer un copieux repas du soir. En fait, même une brève liste de camp nécessités, sans parler de la nourriture, c’est évident qu’on a besoin d'un cheval de bât," Nott averti d'autres voyageurs.

Bernice Ende has ridden 35,500 kilometres (22,000 miles) during seven consecutive journeys in the United States and Canada. Her current trip will cover 8,000 miles and take more than two years to complete. What makes this ride unique is that Bernice is attempting to become the first person to ride "ocean to ocean" in both directions, and reach both oceans, on the same trip. On October 8th Bernice’s horse, Essie Pearl carried the Long Rider and the Guild flag to the Atlantic, thereby completing the first part of this historic journey! 

 

Bernice Ende a commencé ses voyages équestres en 2005 Depuis, elle a monté 22,000 miles (35,500 kilomètres) pendant sept voyages consécutifs aux États-Unis et au Canada. Son voyage actuel couvrirait 8,000 miles (presque 13.000 kilomètres) et prendrait plus que deux ans.

Ce qui rend cette course unique, c'est que Bernice tente de devenir la première personne à monter "d’un océan à l'autre" dans les deux sens, et d'atteindre les deux océans, sur le même voyage !

 

 

Edition 59

Septembre-Octobre 2014

 

 

That rare thing - the Road Horse

The Romans had different categories of horses; venedi for hunting, cantherii for pleasure riding and itinerarii for travel.

In 1889, the legendary Cossack Long Rider, Lieutenant Peshkov, rode his Yakut pony, Seriy, an average of thirty-eight miles a day during their 6,000 mile journey from Blagoveshchensk, Siberia to St. Petersburg, Russia.

Can there really be a dramatic difference between a hard-working horse and one who is slightly ridden? Long Rider Roger Pocock proved it at the dawning of the First World War.

 

Cheval de voyage - créature rare

Ceux qui ont envie d’entreprendre un voyage au long-cours pensent que n’importe quel cheval leur conviendra. Ils ont tort ! Les Romains l’ont compris et possédaient différentes catégories de chevaux : venedii pour la chasse, cantherii pour le plaisir et itinerarii pour le voyage. Alors à quoi ressemble vraiment un « road-horse » ou cheval de voyage ?

Katie Cooper and her mule, Sir Walter

completed their journey across the American south-west. "Walter is in better shape today than the day we left.  I am proud of that".

 

Katie Cooper a achevé son trajet à travers le sudouest américain avec sa mule, Sir Walter. «Walter est en meilleure forme aujourd’hui que le jour de notre départ. Je suis fière de ça.»

Edition 58

Juillet-Aout 2014

 

 

 

 

A Frenchman in Afghanistan

The French Long Rider, Louis Meunier, after graduating from business school, decided to go on an adventure rather than follow a career mapped out in advance. He joined an NGO in Afghanistan, just as the country was in the midst of reconstruction after the war. He is dazzled by the country's beauty and dignity of its people. But above all, fascinated by the book by the French author Joseph Kessel, The Horseman, he dreamed of attending a buzkashi, a tournament where riders are entitled to go to any lengths to drop the carcass of a goat in the halal circle of justice. These formidable horsemen are named Tschopendoz.

Un Français en Afghanistan

Le long-rider français Louis Meunier, tout juste diplômé d’une école de commerce, décide de partir à l’aventure plutôt que de suivre une carrière tracée d’avance. Il s’engage pour le compte d’une ONG en Afghanistan, alors que le pays est en pleine phase de reconstruction après la guerre. Il est ébloui pas sa beauté et la dignité de ses habitants.

Aimé Tschiffely was born in Switzerland in 1895 and worked in England as a teacher, professional footballer and boxer. After emigrating to Buenos Aires in 1917, he develop a passion for riding  The success of his book, Tschiffely’s Ride, his account of his extraordinary transcontinental ride from Argentina to the northeastern United States, made him a household name.

Aimé-Félix Tschiffely est né en Suisse en 1895 et a travaillé en Angleterre comme professeur, footballeur professionnel et boxeur. Après avoir émigré à Buenos Aires en 1917, il a développé une passion pour l’équitation. Le succès de son livre, Tschiffely’s ride, compte-rendu de son voyage extraordinaire

transcontinental de l’Argentine jusqu’au nord-est des États-Unis, a fait de lui une personnalité reconnue du voyage à cheval.

For more information about this remarkable man, please visit his official website.

Edition 57

Mai-Juin 2014

 

 

Insects - A Deadly Peril

Before setting off on an equestrian journey, most travellers realise they will be required to endure many hardships and survive danger. Common worries include deadly traffic and murderous criminals.  What most horse travellers forget is that the lives of them and their horses are often at risk by a forgotten enemy – the insect.

 

The list of horse travellers who became victims of deadly insects includes Alexander the Great and Charles Darwin.

Insectes, péril mortel

Avant de partir pour une expédition équestre, la plupart des voyageurs comprennent qu’ils seront obligés de faire face à de nombreuses épreuves et de survivre à certains dangers. Les risques les plus fréquents viennent de la circulation et des bandits de grands chemins. Mais ils oublient que leur vie, et celle de leur cheval, peut aussi être menacée par un ennemi redoutable : l’insecte ! Parmi les voyageurs équestres célèbres qui en ont été victimes, on peut citer Alexandre le Grand ou Charles Darwin.

Filipe, from Canada to Brazil!

 

Filipe Masetti Leite's father read him Tschiffely's Ride when he was a child.  When the young man had completed his studies in Toronto he decided to return home on horseback. 

 

Le père de Filipe Masetti Leite lui a lu Tschiffely's Ride quand il était petit.  Quand le jeune homme a termine ses études en Toronto, il décidait revenir chez lui à cheval.

Edition 56

Mars-Avril 2014

 

 

Robin Hanbury-Tenison: master explorer!

Robin Hanbury-Tenison, explorer and equestrian traveller par excellence, was hailed by London’s Sunday Times as "the greatest explorer of the past twenty years." He made the first land crossing of South America at its widest point, led twenty-four expeditions and was awarded the Patron's Gold Medal by the Royal Geographical Society.

 

Robin Hanbury-Tenison : le maître explorateur !

Robin Hanbury-Tenison, explorateur et voyageur équestre par excellence, a été salué par le Sunday Times de Londres comme « le plus grand explorateur des vingt dernières années ». Il a fait la première traversée de l’Amérique du Sud dans sa plus grande largeur, et mené vingt-quatre expéditions.

Asian Courage

Ian Robinson, New Zealand Long Rider, has made three equestrian journeys, alone, in the isolated and intransigent regions of Mongolia, Tibet and Afghanistan. A Tibetan proverb sums up the philosophy of most equestrian travellers: "On each journey, one must die once." The person who returns is not the one who left.  Read more...

Folies d’Asie

Ian Robinson, long-rider néozélandais, a réalisé trois voyages équestres, seul, dans des régions isolées et intransigeantes : Mongolie, Tibet et Afghanistan. Un proverbe tibétain résume la philosophie de la plupart des voyageurs équestres : « Lors de tout voyage, il faut mourir une fois. » La personne qui arrive n’est pas celle qui est partie. Lire la suite...

Edition 55

Janvier-Février 2014

 

Reality versus Romance

You think you’re ready. So you take a deep breath, put your foot into the stirrup, swing into the saddle and ride towards the unknown horizon that’s been beckoning to you for so long.

Only things don’t work out as you planned. The dream you had longed to enjoy becomes an unexpected type of equestrian nightmare.

Du Fantasme a la réalité

Tu penses que tu es prêt. Tu respires profondément, mets ton pied a l'étrier et fais face a cet horizon inconnu qui t'attire depuis si longtemps.  Mais les choses ne se déroulent pas comme tu l'avais envisagé. Le rêve que tu as si longtemps caressé devient un cauchemar équestre inattendu...

To the four corners of England

The furthest one can travel in Great Britain is about 1,000 miles between  Land's End in Cornwall and John O'Groats in Scotland. But William Reddaway went to all four corners of England with his horse, Strider.

Aux quatre coins de l’Angleterre 

La plus grande distance qu’on peut voyager en Grande Bretagne en ligne droit est environ 1.000 miles (1.600 km) entre Land’s End en Cornouaille et John O’Groats en Ecosse.  William Reddaway est allé aux quatre coins de l'Angleterre.

Edition 54

Novembre-Décembre 2013

 

An Explorer in Asia

Tim Cope -National Geographic Adventure Honoree 2007, Australian Adventurer of the year 2006 - is a 34 year old Long Rider from Gippsland, Victoria (Australia), who is pursuing a life of adventure, writing, and film. Tim, who speaks fluent Russian, and guides in Siberia, and Mongolia, has spent the best part of a decade travelling Russia, Mongolia, and Central Asia by bicycle, row boat, skis, horse, camel and many other means. Most of all Tim enjoys coming to know people in their home environments by travelling in traditional and local ways. His most renowned journey was a three and a half year odyssey from Mongolia to Hungary by horse on the trail of Genghis Khan and in the spirit of the nomads of the steppe.

Un Explorateur en Asie

Tim Cope est un homme Australien de 34 ans qui poursuivit une vie de l’aventure, de l’écriture et du filme.  Il parle couramment le Russe, et a passé presque dix ans voyageant en la Russie, la Mongolie et l’Asie centrale avec un vélo, un bateau à rames, des skis, à cheval et avec des chameaux.  Son voyage le plus célèbre était son voyage de trois ans et demi de la Mongolie jusqu’en Hongrie à cheval, sur les pas de Gengis Khan et dans l’esprit des nomades de la steppe.

The Brits in Asia!

Two young Englishmen, James Maddison and Matt Traver, have completed a journey in the footsteps of Sir Charles Howard-Bury, botanist and Himalayan explorer who travelled in Central Asia at the beginning of the 20th century.

So British en Asie!

Deux jeunes Anglais, Jamie Maddison et Matt Traver, viennent d'achever un voyage dans les pas de Sir Charles Howard-Bury, botaniste et explorateur himalayen qui a voyagé en Asie centrale au début du 20eme siècle.

Edition 53

Septembre-Octobre 2013

 

Lithuania : the come-back of the horse

At the peak of its power, the Soviet Union controlled 22,276,060 kilometres (8,600,835 miles) of territory. The Baltic nation of Lithuania was an unwilling part of this vast empire.  Historians have recorded the loss of political rights which Lithuanians endured during fifty years of Soviet oppression. What has not been appreciated is how Soviet dictator Joseph Stalin also crushed the equestrian heritage of Lithuania and the other countries which came under his control.

Lituanie : come-back du cheval

Au sommet de son pouvoir, l’empire soviétique dirigeait 22 millions de kilomètres carrés de territoires. La nation balte de Lituanie faisait partie de cet empire. Joseph Staline ne s’est alors pas privé d’anéantir son héritage équestre. Aujourd’hui, les cavaliers au long-cours parcourent la région pour tenter de redonner à leurs traditions équestres et surtout à la race nationale tout leur panache.

From Patagonia to Alaska

The German Long Rider Günter Wamser has been travelling on horseback from Patagonia to Alaska since 1994.  He thought the journey would take four or five years - but he only finished his trip in 2013!

De la Patagonie à L'Alaska

Depuis 1994, le Long Rider allemand Günter Wamser voyage à cheval entre la Patagonie et l’Alaska. Il pensait que son voyage durerait quatre ou cinq ans. En 2013, il achevait son épopée !

 

Edition 52

Juillet-Aout 2013

 

Horse Thieves

Many things have changed since our ancestors began to ride thousands of years ago. But stealing a horse still causes a calamity with terrible repercussions.  To learn how to guard against this crime it is necessary to understand that horses are stolen for a variety of reasons, including greed, revenge, tribalism, transportation, hunger, prestige and a desire for fame. Regardless of what motivates the culprit, the horse is a prime target in every country.

Voleurs de chevaux

Dans cette ère de l’automobile toute régnante, il n’est pas étonnant que le principe du vol des chevaux ait largement disparu de notre mémoire commune. Il reste pourtant une calamité dans de nombreux pays, avec des conséquences tragiques. Bien malin celui qui arrive à se protéger d’une telle mafia.

My Canadian Journeys

Catherine Thompson is a horsewoman, musician, author and composer.  She has already made two Long Riders in her native Canada. The third one, in 2013, lasted about five months and was completed in September.

Ma Ballade au Canada

Cavalière et musicienne, auteur et compositrice, Catherine Thompson a déjà fait deux voyages à cheval dans son pays natal, le Canada. Le troisième, en 2012, dura environ cinq mois.

Edition 51

Mai-Juin 2013

 

 

The Long Quiet

All brave souls who venture deep into the unknown sooner or later make this discovery: there are two worlds; the physical world which can be mapped and that other world which lies just beyond the edge of everyday events.

DC Vision, a Founding Member of the Long Riders Guild, made a 14,000 mile ride in the USA. This mounted philosopher knew there was more to a journey than mere miles. He wisely said, “They either get it in ten miles or they never get it at all.”

What he was referring to is known as the Long Quiet.

Le Grand silence

DC Vision, membre fondateur de la Long Riders Guild, a fait un voyage de 20 000 kilomètres à travers les Etats Unis. Ce « philosophe monté » disait : « Ou bien ils le trouvent en dix kilomètres, ou bien ils ne le trouvent jamais. » DC parlait du grand silence. Toutes les âmes courageuses qui se lancent dans l’inconnu découvrent, tôt ou tard, qu’il existe deux mondes : le monde physique, qui peut être cartographié, et l’autre monde, intérieur celui-là.

Businessman's Blues

From one day to the next, company manager Pete Langford lost everything. He decided therefore to launch himself into an amazing equestrian adventure across both Islands of New Zealand.

Le blues du businessman

Chef d’entreprise, Pete Langford, perd tout du jour au lendemain. Il décide alors de se lancer dans une formidable aventure équestre à travers les deux îles de Nouvelle-Zélande.

Edition 50

Mars-Avril 2013

 

 

 

 

 

 

Evelyne Coquet, Living Legend

France can be justifiably proud of being the mother of two of the most influential Long Riders in the modern era.  Gabriel Bonvalot’s amazing equestrian journey from Paris to Hanoi via Tibet astonished nineteenth-century France. But courage is not restricted to one sex.  In the twentieth century, France witnessed the rise of her greatest female Long Rider, Evelyne Coquet.

Evelyne Coquet, Légende vivante

Beaucoup de pays ont alimenté les rangs de cavaliers au long-cours. Mais peu peuvent se prévaloir d’avoir donné naissance à des hommes et des femmes rares qui ont inspiré une génération et enflammé leur nation. La France peut être fière d’être la mère de l’une des cavalières les plus influentes de notre ère : Evelyne Coquet, devenue une légende.

Danger and Death in the Saddle

English Long Rider Christine Henchie, 29, was killed instantly on Monday, January 28 2013 by an out-of-control bus in Tanzania. Her fiancé, South African Long Rider Billy Brenchley, 43, escaped death by inches but suffered a broken leg. Traffic is the single greatest danger faced by horsemen.

La Mort en Selle

Long Rider Anglaise Christy Henchie a été tuée dans un accident véhiculaire horrifique.  Son co-équipier, Billy Brenchley, et leurs chevaux étaient gravement blessé. Le couple faisait le premier voyage à travers l’Afrique, du nord au sud.

In the Footsteps of a Heroine

A 1950s journey across the United States inspired a young horsewoman who made an 'ocean to ocean' journey in 2012.

Dans les pas d’une héroïne

Un voyage réalisé à travers l’Amérique a inspiré une jeune cavalière qui s’est lancée, en 2012, dans un voyage de l’océan à l’océan

 

Edition 49

Janvier-Février 2013

 

Ponies at the Poles - a proud history

Who remembers that horses helped men explore the Arctic and the Antarctic for 43 years?  Until today, the Polar “experts” have been pedestrians who do not understand the importance of horses in these regions.  They mistakenly claim equines are not as robust as dogs and that there is nothing for them to eat on the snow.

But the truth is very different....

Expéditions polaires

Qui se rappelle que les chevaux ont aidé les hommes à explorer l’Arctique et l’Antarctique pendant 43 ans ? Mais, aujourd’hui, les « experts » des pôles sont des piétons qui ne comprennent pas l’importance des chevaux dans ces régions. Ils prétendent que les poneys ne sont pas aussi endurants que les chiens, et qu’il n’y a rien à manger pour eux sur la neige. Mais la vérité est bien différente…

Arctic Ponies

Vaidotas Digaitis, who had already ridden from the Baltic to the Black Seas, has made a journey between his own village in Lithuania and the Arctic Circle and back again.

Les poneys arctiques

Vaidotas Digaitis, qui a déjà voyagé de la mer Baltique à la mer Noire, a aussi achevé un périple entre son propre village en Lituanie et le Cercle polaire.

Edition 48

Novembre-Décembre 2012

 

 

The Brotherhood of the Saddle

The Long Riders Guild is the most important international association for equestrian explorers. Founded in 1994, it gathers together men and women of all nationalities who have made a journey on horseback of more than 1,000 continuous miles. The equestrian explorers who are already Members come from 43 countries and have travelled on all continents except Antarctica.

La Fraternité de la selle

The Long Riders’ Guild est la plus importante association internationale qui rassemble les explorateurs à cheval. Fondée en 1994, elle rassemble hommes et femmes de toutes nationalités qui ont parcouru à cheval plus que 1 600 kilomètres en un seul voyage. Les voyageurs équestres déjà membres sont issus de 43 pays, et ont voyagé sur tous les continents, sauf l’Antarctique.

The caravan of hope

A team of horsemen have ridden from the Camargue to London in aid of the handicapped and of disadvantaged young people.

La caravane de l'espoir

Une longue cohorte de cavaliers depuis la Camargue jusqu’à Londres pour venir en aide aux personnes handicapées et aux jeunes en difficultés. 

 

Edition 47

Septembre-Octobre 2012

 

The Preservation of Equestrian Travel

I was lucky: I was born around the middle of the twentieth century.  I benefited from the wisdom of the cavalry soldiers who taught me to ride.  Much of their wisdom, as well as the freedom to travel which they enjoyed, has been lost today.  It is essential that we do not forget our rights to ride along the ancient paths.  For the sake of our children and grandchildren, it is our duty to protect, preserve and promote equestrian travel everywhere in the world.

SOS voyage équestre

J’ai eu de la chance, je suis née au milieu du vingtième siècle. J’ai bénéficié de la sagesse des soldats de la cavalerie qui m’ont enseigné à monter à cheval. Une grande partie de cette sagesse, ainsi que la liberté de voyager, semble désormais perdue. Par égard pour nos enfants et nos petits-enfants, c’est notre devoir de protéger, préserver et promouvoir le voyage équestre à travers la planète. Mais ce combat ne fait que commencer…

A Horseman in Canada

Vincent Gabriel de Beauport Kirouac's project consisted of travelling on horseback, dressed as a knight.

Un chevalier au Canada

Le projet de Vincent Gabriel de Beauport Kirouac consiste à voyager à cheval, vêtu tel un chevalier, puisque les vertus chevaleresques sont à l’honneur dans les différents pays du globe.

 

Edition 46

Juillet-Aout 2012

 

The History of Equestrian Travel

Have you never wanted to get in the saddle and head for the horizon?  Don’t you remember the first time you understood the freedom which the horse offered you? You are not alone!  All Long Riders, like migrating birds, are drawn toward the unknown by a secret song hidden in our DNA.  If you are thinking of turning your back on the security of home to make an equestrian journey, you are already part of an ancient phenomenon.  This desire has nothing to do with money, religion, gender, language or nationality.

Voyages équestres : quelle histoire !

N’avez-vous jamais eu l’envie de monter en selle et de vous diriger droit vers l’horizon ? Vous aviez alors saisi l’immense liberté que vous offre le cheval. Cette épopée magique, certains l’ont tentée. Le voyage à cheval a connu ses heures de gloire à la fin du XIXème siècle. 1889, année insensée. 

In Patagonia with the gauchos

French Long Rider Virginie Claeyssons made a journey in Patagonia, in spite of a law which forbids anyone except breeders to buy horses!

Avec les gauchos de Patagonie

La française Virginie Claeyssons a achevé un voyage à cheval en Patagonie, malgré une loi qui interdit aux non-éleveurs d’acheter des chevaux !

Edition 45

Mai-Juin 2012

 

Flight of the Eagles

Historically the world of equestrian travel has contained an exciting mixture of unique men and women. Some are adventurers seeking danger from the back of their horses. Others are travellers discovering the beauties of the countryside they slowly ride through. A few are searching for inner truths while cantering across desolate parts of the planet. Canadian Long Rider Bonnie Folkins’ mission uses her horse and camera to arrive at a deeper understanding of Central Asia’s remaining nomads.

Le Vol de l’Aigle

Parmi la constellation d’explorateurs équestres à travers les siècles, l’étoile de la Québécoise, Bonnie Folkins, est l’une des plus brillantes. C’est une artiste reconnue, avec plus de cinquante expositions aux Etats-Unis, Canada et Portugal. Mais c’est un voyage en Mongolie de l’ouest, en 2007, qui a changé sa destinée. Bien qu’elle ai parcouru l’Italie, l’Inde, l’Australie et l’Amérique Latine, une force irrésistible l’attire désormais vers l’Asie centrale, terre des cavaliers.

An African Adventure

When the South African Long Riders Billy Brenchley and Christine Henchie arrived in Uganda in 2011, their horses created a sensation. Tragically, Christine was killed in 2013 in a traffic accident.

Une aventure africaine

Quand les Long Riders sud-africains, Billy Brenchley et Christine Henchie, pénètrent en Ouganda en 2011, leurs chevaux créent la sensation.  Au début de 2013 Christine a été tué par un autobus. Voire édition 50 pour une article au sujet des dangers de la circulation.

 


Back to Home page